Comme dans toutes les villes, il existe un certain nombre de lotissements à Falbourg. L'un d'entre eux abrite un puits d'énergie de l'incongruité. Il s'agit en réalité de deux groupes d'immeubles, pratiquement au centre de la ville, et qui délimite un quartier populaire d'un autre, bien plus huppé. Le premier groupe est un petit ensemble datant de la grande époque industrielle alors que le second est beaucoup plus récent, de grand standing.

Que se passe-t-il derrière ces façades anonymes, anciennes ou plus modernes, bien à l'abri des regards ? Des événements pour le moins dérangeants. L'incongruité y opère d'une manière un peu plus ouverte qu'ailleurs. Peut-être parce qu'elle y est plus éloignée de son point d'origine, peut-être parce qu'elle souhaite tester d'autres manières de pervertir l'esprit humain... si cette incongruité possède bien une forme d'intelligence.

 

Qui pourrait deviner que dans le quartier populaire, le racisme ordinaire puisse dégénérer vers un racisme sexuel plus ou moins raffiné ? Que des gens d'origine modeste se voient soudain dotés de choses nouvelles ? Que noirs, maghrébins, asiatiques et blancs, s'ignorant en temps normal, cherchent ici conflits et possession "sexuelle" ?

 

De l'autre côté, dans les riches appartements, comment pourrait-on soupçonner de tels degrés de cruauté et de vilenie ? Qui verrait en d'honorables dames d'un certain âge des "cougars" portées sur le sadisme... ou le saphisme avec des jeunes femmes... ou les deux ? Que des messieurs d'âge mûr, apparemment bienveillants, puissent faire du chantage à des jeunes hommes ou femmes, parfois de leur propre famille, pour obtenir des faveurs écoeurantes ?

 

L'incongruité semble exercer sur ces résidents des pressions mentales et surtout affectives. Elle parait exacerber les pires travers pour les détourner et les modeler. Même si les distorsions temporelles sont minimes dans ce coin de la ville maudite, les actes les plus répréhensibles s'y déroulent. Il ne s'agit plus seulement d'abus de pouvoir, d'autorité ou de chantages. Une haine profonde et réciproque anime certaines personnes... Des liens familiaux se désagrègent... Des amitiés et des amours surprenants naissent puis conduisent aux portes de la folie.

 

Les résidents ont tendance à s'ignorer les uns et les autres, focalisés qu'ils sont sur leurs objectifs infâmes et leurs problèmes intimes. Mais cela, personne ne peut le voir.

Comment ça fonctionne ?

Les récits sont proposés gratuitement, au format PDF. On y accède en cliquant sur la couverture choisie ou sur le bouton "version ePub" si vous préférez ce format. Un lien vous mène alors au texte, hébergé sur un site de partage. Aucune inscription n'est requise.

L'orientation sexuelle et le nombre de pages sont dans une couleur spécifique :

Jaune pour les mésaventures (Textes courts de moins de 20 pages)

Orange pour les nouvelles (Histoires plus longues)

Rouge pour les romans (Récits longs et chapitrés)

Les Histoires

Justine, mon Amour

Dominas, 21 pages

 

Dans ce dernier volet de la trilogie, Justine et Michel clarifient leur relation et envisagent une vie nouvelle... jusqu'à ce que la réalité les rattrape. 

(Ce récit est la suite directe de Justine, ma Maîtresse)

RacismeS, la déchéance d'une bourgeoise

Lesbien, 107 pages

 

Une belle femme aisée, un peu trop impliquée dans un groupe d'extrême-droite, voit son monde s'écrouler quand elle se retrouve sous le joug d'une voisine Algérienne qu'elle déteste. 

Safiya, une étudiante dominatrice et voilée

Dominas, 17 pages

 

Safiya, une jolie étudiante musulmane, habite rue des marsouins. Le jour où elle invite Antoine, un camarade de classe, les choses prennent une tournure inattendue... 

Auteur : Raf

La Nouvelle Vie d'un Esclave Blanc

Dominas, Lesbien, Hard & Souillures, 248 pages

 

Kevin veut aller au bout de son fantasme de soumission extrême avec des Maghrébines. Son asservissement au Maroc va l'emmener bien plus loin qu'il ne l'avait imaginé...

Auteur : Shun

Karl, l'Acteur Studio

Gay, 16 pages

 

Le jeune Karl est arrivé récemment à Falbourg, fuyant une vie ennuyeuse... Ses obsessions vont l'emmener bien plus loin qu'il ne l'avait imaginé...

Auteur : Saix

Les Colonialistes : Visite Médicale

Lesbien, 18 pages

 

Nolly, esclave d'Aude et Jeanne, reçoit la visite périodique du docteur Desienne... qui va faire une offre aussi surprenante qu'alléchante. Enfin, tout dépend de quel côté on se place...

(Ce récit est la suite directe de "Les Colonialistes")

Une Seule Journée

Lesbien, 66 pages

 

Hélène vit sous le joug d'un chantage. Sa jeune nièce, authentique garce, use et abuse de son pouvoir. Suivons donc ce couple hors norme une journée complète.

Un Ami Partageur

Hétéro, 29 pages

 

Florent est invité chez Antoine, son collègue, pour un dîner. Il découvre une superbe nièce qui semble très dévouée à Antoine... bien au-delà de ce qu'on pourrait imaginer.

(Ce récit est le préquel de "Une Trahison Inattendue")

Marco Cervelli

Hétéro, 35 pages

 

Marco Cervelli fantasme sur sa nièce, tout juste majeure... Lorsqu'il commence à la faire chanter, il ouvre les portes d'une nouvelle vie de débauches...

Halloween Gang Bang

Gay, 23 pages

 

Bertrand, jeune gay, attend son concubin le soir d'Halloween dans leur luxueux appartement. Trois hommes masqués sonnent, prélude à une soirée très spéciale...

Donner votre avis ?

Cliquez simplement sur "Vos Commentaires" pour vous rendre à la page dédiée.

L2A (mardi, 17. mai 2016 15:53)

Si j'étais sur twitter, j'écrirai "Viens de finir Karl, trouve la fin géniale. Bravo Saix!"
Vraiment, lisez ce récit, même si vous êtes dominant hétéro (donc a priori pas trop dans la catégorie de l'histoire). Les quelques développements que l'auteur se permet sur la condition du soumis
masochiste valent vraiment le détour.
Bravo à l'auteur!!

l2a

(mardi, 28. octobre 2014 17:04)

"Une seule journée", ce n'est pas de la tragédie classique car l'on est baladé de lieu en lieu, mais c'est clairement par son unité d'action que l'on est le plus transporté. Quel plaisir que cette soumission d'une femme à sa cadette, vicieuse et perverse, contée de manière si précise et bien conçue par notre hôte sur ce site!

Vraiment, Dark Gémini, vous nous gâtez, merci!

___________________________________________________________________

 

l2a

(lundi, 07. juiller 2014 16:34)

Je ne peux que concourir à cette avalance de compliments. Désolé d'avoir tant tardé à donner mes réactions, j'étais peu familier de la partie commentaires du site. Les colonialistes est un récit assez extrême dans les pratiques décrites, mais on passe ici aussi pour çà :)

Et le style est tout à fait bon et plaisant. La qualité rédactionnelle inciterait presque à penser que les personnages bourgeois, "de la haute", vous viennent plus naturellement que les autres, tant leur élocution semble bien rendue dans le phrasé des dialogues.

Bref, merci.

___________________________________________________________________

 

Yoni

(dimanche, 06. juillet 2014 23:20)

Les Colonialites sont une histoire formidable. Je vous remercie pour ce type de recit lesbian bdsm racial type qui me plait enormement. Pensez-vous en publier de nouveaux prochainement? Est ce base sur une histoire vraie ?

___________________________________________________________________

 

fredsuzette

(jeudi, 12. septembre 2013 11:53)

le récit les colonialistes,mis a part le coté ethnique, (qui est a mon sens dérangeant plus qu'excitant) est excellent et mérite une suite! est-ce prévu ?

cordialement

___________________________________________________________________

Les réponses :

Bonjour mon cher L2A,

Comme toujours, nous avons échangé en privé concernant ces récits. Je tenais à vous remercier ici pour vos opinions toujours pertinentes.

Je suis bien certain que Saix est très touché par cet avis.

À très bientôt,

Dark Gémini

Hello l2a,

Merci beaucoup pour cet élogieux commentaire. A très bientôt ! ;)

Dark Gémini

___________________________________________________________________

 

Bonjour l2a,

Merci pour votre commentaire. Nous avons échangé en privé... cela restera donc privé.

Dark Gémini

___________________________________________________________________

Bonjour Yoni,

Je suis ravi que le récit "les colonialistes" vous ait plu. Il ne s'agit pas à proprement parler d'une histoire vraie mais, comme pour la plupart de mes scénarios, les personnages sont inspirés de gens que je connais plus ou moins bien. Le reste est une extrapolation.

Les deux prochaines histoires du site sont lesbiennes avec, chacune, une part interraciale. Je pense que le récit qui paraitra en aout dans le secteur de la Clinique Saint-Mathieu serait susceptible de vous plaire. Sinon, un roman est prévu dans le secteur du Lotissement, largement lesbien et interracial. Si tout va bien, courant 2015. Le scénario est déjà posé mais si vous avez des suggestions, n'hésitez pas à m'en faire part en privé (page contact). En vous rermerciant encore.

Dark Gémini

 

___________________________________________________________________

Bonjour Fredsuzette.

Tout d'abord, je vous remercie pour votre commentaire. Je comprend que l'aspect ethnique puisse déranger (sachez que l'histoire ne reflète en rien mes opinions, il ne s'agit que du moteur de l'intrigue).

Une suite n'est pas exclue mais ce ne sera pas pour tout de suite. Il est cependant probable que le trio fasse une apparition dans le roman qui sera consacré au secteur du lotissement.

En vous souhaitant une agréable journée. Bien cordialement.

Dark Gemini.

Comment me joindre :

Une question à poser ?

Utilisez l'onglet Contact ou écrivez-moi à cette adresse :

nmotnueq@dark-gemini.com

Actualité récente :

Sites Partenaires :

<< Nouvelle image avec texte >>

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© dark-gemini.com 2012-2017 - Tous droits réservés